BenoitHamon2017.fr

Les informations de votre carte de crédit peuvent être volées sous votre nez sans que votre carte de crédit ne quitte votre porte-monnaie. Malheureusement,... Comment éviter que sa carte bancaire ne soit piratée ?

Les informations de votre carte de crédit peuvent être volées sous votre nez sans que votre carte de crédit ne quitte votre porte-monnaie. Malheureusement, la plupart des victimes de ce type de piratage ne découvrent le pot au rose qu’après que leur carte ait déjà été utilisée.

Heureusement, il existe plusieurs méthodes qui peuvent vous permettre de protéger vos données bancaires et de garder le contrôle sur votre carte bleue. Voici comment procéder pour éviter les fraudes, mais aussi comment réagir s’il est déjà trop tard.

Comment les pirates volent les informations de votre carte de crédit

Dans bien des cas, les hackers ne vous volent pas directement les informations de votre carte de crédit. En réalité, ils obtiennent ces précieuses information lorsque votre carte de crédit est utilisé, notamment sur Internet.

Comment éviter la fraude à la carte bleue

Voici quelques uns des moyens par lesquels les pirates peuvent accéder aux informations de votre carte de crédit.

Le piratage d’un site marchand

Les hackers peuvent voler vos informations en piratant une entreprise auprès de laquelle vous avez utilisé votre carte de crédit ou une entreprise gérant certains aspects du traitement des cartes de crédit. Étant donné que les violations de données visent des organisations entières, des millions de consommateurs sont touchés. La plupart des violations de données à grande échelle, comme celles de Target, Home Depot, ou JP Morgan ont fait la une des journaux. Mais cela se produit plus souvent qu’on ne peut l’imaginer, et les plus petits acteurs sont touchés sans que l’on en entende jamais parler.

En effet, les entreprises ne sont pas toujours tenues d’informer les clients dont les informations ont été volées à la suite d’une violation de données.

L’écrémage.

Un écumeur de carte de crédit est un petit appareil qui capture les informations de votre carte de crédit lors d’une transaction tout à fait légitime. Les hackers placent secrètement ces appareils dans les stations-service et les distributeurs automatiques, puis reviennent pour récupérer les informations saisies.

L’installation de logiciels malveillants sur votre ordinateur ou appareils mobiles

Les pirates informatiques peuvent concevoir des logiciels téléchargés dans des pièces jointes ou des sites non surveillés qui une fois installés sur votre appareils peuvent feront de gros dégâts. Attention également aux réseaux publics qui sont moins protégés et peuvent vous attirer différents virus, plus ou moins dangereux. Un logiciel espion pourra ainsi enregistrer les frappes de votre clavier ou réaliser des captures d’écran afin de récupérer vos mots de passe et accéder à votre banque en ligne.

Les escroqueries

Les hackers ont créé des pièges de toute sorte afin d’inciter les consommateurs à leur transmettre les informations de leur carte de crédit. Ils agissent par téléphone, par courrier électronique, via de faux sites Web et parfois même par SMS. C’est pour cette raison qu’il est crucial de vous montrer extrêmement prudent et de ne divulguer ces informations qu’à un interlocuteur fiable et sur une plateforme sécurisée.

Fouiller dans vos poubelles

Attention de ne pas jeter des documents ou des reçus sur lesquels est imprimé votre numéro de carte de crédit complet. Vos poubelles peuvent en effet être fouillées. Pour éviter cela, pensez à déchiqueter les documents sensibles avant de les jeter. Attention aussi à la manière dont les sites sur lesquels vous utilisez votre CB disposent de leurs archives. S’ils ne les suppriment pas régulièrement, vos données bancaires ont d’autant plus de chance d’être subtilisées.

Evitez l'utilisation frauduleuse de votre carte bleue ?

Nous vous expliquons également comment résilier votre carte bancaire dans un autre article !

Comment éviter le piratage de sa carte bancaire

En réalité, il est assez simple de se prémunir contre le piratage carte bancaire. Voici les méthodes les plus efficaces pour protéger vos données personnelles.

Configurer des notifications

Si votre banque vous propose de vous envoyer des notifications à chaque opération sur votre compte courant, configurez des alertes par courriel ou SMS. C’est aussi un bon moyen de surveiller votre solvabilité et d’éviter d’être dans le rouge

L’avantage est assez évident. Si votre carte a été piratée et est utilisée de manière frauduleuse, vous recevrez une notification instantanée. Vous devrez simplement contacter votre banque et l’informer que votre carte a été piratée. Elle pourra non seulement la bloquer, mais aussi vous rembourser la transaction frauduleuse et vous renvoyer une nouvelle carte bancaire dans les plus brefs délais.

Utiliser le paiement mobile

Apple Pay, Android Pay et d’autres services de paiement sur smartphone vous permettent d’utiliser votre téléphone au lieu d’une carte de crédit pour effectuer des paiements sans contact. En utilisant l’appareil photo de votre téléphone pour scanner vos cartes de crédit, les données seront lues par l’application et le marchand. Cette options de paiement est donc non seulement beaucoup plus pratique, mais aussi plus sécurisée et réduira les risques de piratage carte bancaire.

Utiliser un portefeuille sécurisé avec blocage RFID

Si vous devez prendre votre carte de crédit avec vous, prenez les mesures qui s’imposent. Les cartes actuelles sont équipées des technologies RFID et NFC, qui facilitent les paiements sans contact pour les cartes de crédit et de débit.

Les fraudeurs peuvent réaliser des paiements frauduleux sans même que vous vous en rendiez compte grâce à un dispositif RFID portable et transférer de l’argent de votre carte de crédit vers leur compte en banque.

Bien qu’il soit difficile de mettre un terme à ce type de vol à la tire, vous pouvez prendre des mesures de prévention. Comme emballer votre carte dans du papier aluminium ou utiliser un boîtier Altoids comme porte-monnaie. La meilleure solution reste cependant d’utiliser un portefeuille bloquant tout simplement la RFID. Si vous utilisez une carte sans contact, définissez une limite de paiement appropriée avec votre banquier.

Choisir des mots de passe sécurisés

Pour ne pas faciliter le travail des hackers, il est aussi important que vous définissiez un mot de passe le plus sécurisé possible pour accéder à vos comptes en banque. Pour des raisons de sécurité, vous pouvez également utiliser une authentification à deux facteurs (2FA), en envoyant un code d’accès sur votre smartphone ou à votre compte de messagerie.

Surveiller sa carte bancaire de près

Le clonage est une technique utilisée par les pirates informatiques. Elle consiste à copier les données de votre carte et les enregistrer sur une carte vierge. Elle peut être utilisé pour siphonner de l’argent de votre compte en banque. Pour cela, il suffit de lire les données de votre CB avec un skimmer (un appareil compact qui peut facilement être dissimulé dans la paume de la main ou dans une poche).

Si vous remettez une carte de crédit à une serveuse, restez à côté d’elle afin de vous assurer qu’elle ne clone pas votre carte bancaire.

Acheter dans les boutiques en ligne fiables et sécurisées

Le «HTTPS» placé au début d’un site Web est un moyen de vous assurer que vous effectuez une transaction en toute sécurité. Si vous utilisez un service de paiement numérique ou effectuez un paiement par carte de crédit, l’URL doit commencer par HTTPS. Cela signifie que la transaction est chiffrée et donc illisible pour toute autre personne que vous et le site marchand.

Que faire en cas de fraude à la carte bancaire ?

Si le magasin ou la banque que vous utilisez n’offre pas le protocole HTTPS, n’y utilisez jamais votre carte bancaire. Il peut s’agir d’un site frauduleux, copiant notamment le site de votre eshop ou de votre banque en ligne afin de pirater votre carte bancaire sans que vous ne vous en rendiez compte.

Que faire en cas de piratage carte bancaire ?

Malgré toutes vos précautions, vous n’avez pas pu empêcher le piratage de votre carte bancaire. La bonne nouvelle est que vous vous en êtes aperçu à temps et allez pouvoir prendre les mesures nécessaires pour éviter que cela ne se reproduise. Mais aussi pour vous faire rembourser. Voici comment procéder.

Votre carte bancaire est bloquée ? Découvrez les démarches à entreprendre pour y remédier.

Commencez par alerter votre banque

La première chose à faire si vous réalisez qu’une personne utilise votre carte de manière frauduleuse est de contacter votre banque. Elle pourra non seulement bloquer votre carte bancaire et éviter que vous ne vous retrouviez à découvert.

Vous allez ensuite devoir lui faire parvenir une lettre de contestation (en recommandée et avec accusée de réception) afin de l’informer de la fraude et engager les démarches nécessaire pour vous faire rembourser l’argent qui a été débité de votre compte en banque.

Même s’il est conseillé de vous y prendre dès que vous aurez remarqué une opération frauduleuse avec votre carte bleue, vous avez un délai de 13 mois pour agir et contester les paiements réalisés par un hackers.

S’ils l’ont été en dehors de l’union européenne, vous n’aurez par contre que 70 à 120 jours à agir. Mais encore une fois, le plus tôt est le mieux. Découvrez aussi comment résilier votre carte bancaire

Les délais de remboursement

Selon le code monétaire et financier en vigueur en France, votre banque devrait vous rembourser immédiatement le montant qui vous a été “volé” à partir du moment où elle aura reçu votre lettre de contestation.

Cependant, elle a aussi le droit de refuser le remboursement si elle estime que vous avez commis une faute ou une négligence. C’est le cas si elle parvient à prouver que le paiement frauduleux n’est en réalité qu’une tentative de fraude à l’assurance de votre part.

Savez-vous que votre carte a une date d’expiration. Mais aussi un code CVV et que vous devez la signer pour éviter les fraudes. En cas de problème, vous devrez faire opposition le plus rapidement possible.

Faut-il porter plainte

En plus de votre lettre de contestation, vous pouvez transmettre à votre banque une plainte réalisée au commissariat le plus proche. Cette démarche n’est pas obligatoire mais il est courant que les banques l’exigent.

La bonne nouvelle est que cela est non seulement très rapide et peu contraignant. Vous pouvez même le faire en ligne en vous rendant sur le site dû gouvernement : www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/. Vous n’aurez ensuite plus qu’à vous rendre au poste de police le plus proche pour signaler le piratage carte bancaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *