BenoitHamon2017.fr

Vous savez très certainement qu’il existe plusieurs sortes de cartes bancaires. Les cartes de crédit, mais aussi les cartes prépayées (comme la carte PCS... Que faire avec une carte de retrait et quelles sont ses limites ?

Vous savez très certainement qu’il existe plusieurs sortes de cartes bancaires. Les cartes de crédit, mais aussi les cartes prépayées (comme la carte PCS MasterCard à laquelle nous avons déjà dédié un avis complet, et plutôt mitigé).

Mais il existe également un autre type de carte bleue : la carte de retrait. Cette carte permet, comme son nom l’indique, de retirer de l’argent liquide auprès des distributeurs automatiques. Par contre, vous ne pourrez pas l’utiliser pour payer vos achats (auprès d’un commerçant physique ou en ligne).

Cette carte de retrait impose également à son détenteur des plafonds spécifiques. Nous allons vous présenter toutes ces caractéristiques dans l’article d’aujourd’hui. On vous précisera également combien elle coûte et quel peut être son intérêt si vous souhaitez en prendre une pour vous, ou vos enfants.

Qu’est-ce qu’une carte de retrait ?

Une carte de retrait, contrairement à une carte de paiement classique, ne permet donc pas de payer ses achats auprès d’un commerçant physique ou virtuel. Vous ne pourrez donc pas l’utiliser avec un terminal de paiement.

Sa seule utilité est donc de vous permettre de retirer de l’argent liquide à un distributeur automatique de billet (ou DAB) ainsi qu’aux guichets automatiques bancaires (GAB). Attention, car pour les guichets, la carte de retrait ne fonctionnera que s’il fait partie du réseau bancaire de votre établissement (aussi bien en France comme à l’étranger si vous avez une carte de retrait universelle).

Quels sont les avantages de la carte de retrait ?

Comme on le verra un peu plus tard, les deux entreprises émettant des cartes bancaires (à savoir Visa et MasterCard dont nous vous avons également proposé un comparatif) commercialisent leur propre carte de retrait. Chez Visa, il s’agit de la visa Plus. Pour MasterCard, il s’agit de la carte Cirrus. Nous verrons leurs caractéristiques un peu plus tard dans cet article.

Comment fonctionne une carte de retrait

Quel que soit le réseau de votre carte de retrait, ou même la banque qui va vous la délivrer, cette dernière sera toujours plafonnée. Et si vous dépassez votre plafond, votre carte sera bloquée et vous ne pourrez plus l’utiliser. Vous devrez alors attendre le nombre de jours glissants (on vous explique d’ailleurs ce que signifie ce terme) avant de pouvoir réaliser de nouveaux retraits. Ce plafonnement en fait donc une alternative aux fameuses cartes prépayées, qui sont nettement plus chères.

Les cartes de retrait peuvent également inclure des avantages (un peu comme une carte haut de gamme, tels que la Gold ou la carte bancaire noire). Ces avantages peuvent aller d’une assurance à l’étranger, à une assistance en cas de problème médical ou de rapatriement.

Pourquoi choisir une carte de retrait ?

Le principal avantage de la carte de retrait est qu’elle va vous permettre de gérer beaucoup plus facilement vos comptes. Si vous avez des difficultés à tenir votre budget ou que vous vous trouvez constamment dans le rouge (votre compte sera alors débiteur, ce qui va entrainer des frais), une carte de retrait est une excellente solution.

Vous allez ainsi pouvoir définir avec votre banque un plafond de retrait au mois. Et n’aurez d’autre choix que de vous tenir à ce montant si vous ne voulez pas que votre carte soit bloquée, et donc refusée.

Une carte de retrait est également une excellente solution pour les mineurs dont les parents souhaitent qu’ils commence à utiliser une carte bancaire. Elle est délivrée ainsi aux enfants de plus de 12 ans, et va de pair avec l’ouverture d’un compte de dépôt que pourront alimenter les parents.

Une carte de retrait peut également être utilisée pour contrôler votre compte courant. Elle vous permettra, en plus de réaliser des retraits, de faire certaines opérations comme :

  • éditer un RIB;
  • déposer des espèces;
  • consulter le solde de votre compte, etc.

Certaines banques la proposent également en complément d’une carte bancaire plus premium. Selon votre situation financière, et si vous avez été interdit bancaire par exemple, cette carte de retrait sera parfois le seul moyen de paiement que vous aurez le droit de posséder.

Comment utiliser sa carte de retrait ?

Votre carte de retrait va donc vous permettre d’effectuer des retraits en espèce auprès des distributeurs automatiques et des guichets automatiques. Elle peut aussi être universelle, ce qui implique que vous pourrez l’utiliser aussi bien en France qu’à l’étranger.

Carte de retrait : est-ce une solution intéressante pour les mineurs de plus de 12 ans ?

Généralement, votre banque va limiter le montant que vous pourrez retirer. Ce plafonnement va s’exprimer à la fois en terme d’opération (c’est à dire pour chaque retrait), et sur une période de 7 jours glissants. De plus, ce plafond sera le plus souvent un peu plus élevé si vous réalise cette opération dans un guichet ou distributeur de votre réseau bancaire.

Chaque banque limite le montant des retraits autorisés comme elle le souhaite mais le plafond se situe généralement entre 300 et 500 euros par semaine. Retenez que le plafond des retraits est modulable. Pour les mineurs, ce sont les parents qui fixent les maxima hebdomadaires en accord avec l’usager et la banque. Ce plafond de retrait peut être ponctuellement augmenté, par exemple en cas de séjour à l’étranger ou pendant les vacances.

Une carte de retrait peut être lié à votre compte courant. Mais aussi à un livret d’épargne, comme le livret A, le Livret de Développement Durable (LDD) ou encore le Livret d’Epargne Populaire. Si vous détenez un livret d’épargne, sachez d’ailleurs que cette carte de retrait vous sera délivrée gratuitement.

Les différentes cartes de retrait

Comme on l’a vu un peu plus haut, il existe deux cartes de retrait : la carte Visa Plus et la carte Cirrus (pour le réseau MasterCard). Dans les deux cas, la cotisation annuelle de votre carte de retrait ne devait pas dépasser les 20 euros, par an.

La carte de retrait Visa Plus

Cette carte de retrait proposée par le réseau Visa est plutôt destinées aux mineurs. C’est à dire aux personnes entre 12 et 18 ans. C’est une carte à autorisation systématique, ce qui implique que chaque retrait sera soumis à une demande de validation et une consultation du solde bancaire. Cela permet d’éviter le dépassement de son solde et donc le découvert.

Ce sont les parents du détenteur qui vont fixer les plafonds de retrait. Ces derniers peuvent aussi être rehaussés, par exemple à l’occasion d’un séjour linguistique. Cette carte de retrait permet également à son bénéficiaire de profiter de différentes garanties et services d’assistance à l’étranger, comme :

  • mise en relation avec un médecin,
  • transport,
  • prise en charge du rapatriement (effectué par Europ Assistance,
  • remboursement des frais médicaux engagés,
  • visite d’un proche parent, etc.

La carte de retrait Cirrus de MasterCard

Cette carte de retrait dépend du réseau MasterCard. Elle permet d’effectuer des retraits auprès des distributeurs et guichets automatique si le solde du compte le permet. Elle est principalement destinées aux jeunes qui souhaitent apprendre à gérer leurs finances. Mais c’est aussi une option idéale (et d’ailleurs la seule) pour les personnes ayant été interdit bancaire.

Comme une carte de retrait classique, la Cirrus ne vous permettra pas de payer des commerçants. Néanmoins, vous pourrez retirer de l’argent liquide, déposer des espèces ou des chèques, consulter votre compte à distance, réaliser différents mouvements bancaires etc.

Tout comme la carte de retrait Visa Plus, elle est livrée avec différentes prestations d’assurance et d’assistance pour répondre à vos besoins urgents, que ce soit en France ou à l’international.

Découvrez l’utilité du cryptogramme de votre carte bancaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *