BenoitHamon2017.fr

Si vous partez à l'étranger, la question des frais bancaires vous vient sans doute à l'esprit. Pour vous aider à y voir plus clair,... Réduire ses frais bancaires à l’étranger : options et tarifs appliqués par les banques

Lorsqu’on part à l’étranger, on pense forcément aux frais bancaires appliqués lors d’une utilisation de ses moyens de paiement en/hors zone euro. En effet, payer par carte bancaire, retirer de l’argent, faire un virement… tout n’est pas gratuit ! Et à chaque fois que vous réalisez une opération, de petits frais s’accumulent, gonflant considérablement la note. Pour vous aider à mieux comprendre la notion des frais bancaires à l’étranger, voici les tarifs des principales banques ainsi que les options proposées lorsqu’on part dans un pays étranger.

=> Consultez aussi les plafonds de frais bancaires imposés par la loi.

Frais bancaires à l’étranger : qui sont-ils ?

Vous partez prochainement à l’étranger ? A l’approche de votre départ, la question des frais bancaires fait sans doute surface. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est important de vérifier les tarifs appliqués par votre banque avant de partir. Cette vérification est d’autant plus importante si vous partez en dehors du territoire européen. En effet, si vous voyagez en Europe, les tarifs sont les mêmes qu’en France. Certains établissements bancaires vont même plus loin en appliquant cette équivalence à la zone SEPA (= espace unique des paiements en euros) qui est un peu plus large.

Cependant, si vous vous envolez hors zone euro, les commissions varient selon les établissements bancaires, mais également en fonction de l’opération réalisée (si vous retirez de l’argent, elles ne seront pas les mêmes que si vous payez).

Ainsi pour les paiements, les banques de réseau appliquent très souvent des frais proportionnels au montant de l’opération. Généralement, ces derniers varient de 2% à 3%. Une commission de change peut également être ajoutée à ces frais selon les établissements.

frais bancaires à l'étranger

Du côté des retraits, les banques facturent des frais fixes (généralement de 3 euros) ainsi qu’une commission s’élevant à 3% de la somme retirée.

Conseil : pour éviter les abus, consultez bien vos relevés de compte bancaire mensuels pour repérer d’éventuels frais bancaires abusifs. Si vous vous manifestez pour les contester (voir notre courrier type pour les refuser), vous pourrez être remboursé.

Quels sont les frais bancaires pouvant être facturés à l’étranger ?

Lorsque vous partez à l’étranger, trois solutions vous permettent de payer une fois sur place : par carte bancaire, après avoir retiré de l’argent ou après avoir changé vos euros contre la devise du pays.

Concernant les frais bancaires facturés, les voici :

  • Le changement de devise : changer ses euros contre une devise étrangère n’est pas gratuit. En choisissant cette solution, vous devrez emmener une certaine somme d’argent avec vous afin de payer vos différents achats une fois sur place. En revanche, il est judicieux de changer des euro avant votre départ afin de faire face aux premières dépenses dans le pays que vous visitez. Pour faire des économies, anticipez en vous rendant dans un bureau de change plutôt que d’attendre d’être à l’aéroport.
  • Les retraits : lorsque vous retirez de l’argent à un distributeur à l’étranger (hors zone euro), des frais peuvent être appliqués. Pour limiter les frais bancaires, le mieux est de retirer rarement (pensez donc à retirer une somme importante en une seule fois). Toutefois, les retraits conséquents ne sont parfois pas possibles dans certains pays, car ils sont limités. Pensez donc à vous renseigner. Avant de partir, pensez aussi à avertir votre banque. En effet, si vous réalisez de nombreux retraits, elle peut penser à une fraude.
  • Les paiements par carte bancaire : cette solution est la moins utilisée par les touristes, car les paiements par carte sont source de crainte (certaines personnes ont peu confiance et ont peur du risque de fraude). Mais si vous optez pour cette méthode, notez que les paiements par carte bancaire et paiements faits en devises étrangères entraînent des commissions.

Les variations selon les établissements bancaires

Selon les banques, le montant des frais bancaires varie. Et entre banques traditionnelles et banques en ligne, les frais appliqués sont également bien différents ! En effet, les établissements bancaires dématérialisés affichent des tarifs compétitifs et très attractifs. Par exemple, les banques classiques prélèvent une commission d’un montant fixe sur les opérations en devises ainsi qu’une commission proportionnelle à la somme dépensée. De leur côté, les banques en ligne ne facturent que la deuxième. Et très souvent, celle-ci est moins chère que celle demandée par les agences physiques.

les frais à l'étranger

Autre avantage des banques en ligne : les frais appliqués ne varient pas selon le nombre d’opérations réalisées. Ainsi, si vous faites deux achats de 50 euros ou si vous retirez en une seule fois 100 euros, le montant prélevé par votre banque en ligne restera inchangé.

Les banques en ligne : des établissements aux réels avantages pour des frais bancaires à l’étranger réduits !

Les frais bancaires doivent donc être considérés avant de vous envoler vers votre destination. En effet, ces derniers représentent une part importante de votre budget voyage et à la fin de votre séjour, une centaine d’euros peut être débitée de votre compte bancaire. Il faut donc être vigilant et vérifiez scrupuleusement les grilles tarifaires pour voyager l’esprit serein. Ainsi, pensez à analyser :

  • Les commissions appliquées pour les retraits aux distributeurs automatiques bancaires
  • Les commissions demandées pour les paiements par carte bancaire

Comme indiqué, les banques en ligne, mais également les néobanques sont moins chères que les banques classiques. Si vous voyagez régulièrement, il peut donc être intéressant de comparer les différentes banques en ligne afin de trouver celle facturant le moins de frais à l’étranger.

Tableau récapitulatif

Pour vous aider à y voir plus clair sur les frais bancaires à l’étranger appliqués par les banques, voici un tableau récapitulatif :

Banque
Frais bancaires pour les retraits en Europe
Frais bancaires pour les paiements en Europe
Frais bancaires pour les retraits hors zone euro
Frais bancaires pour les paiements hors zone euro
Crédit Mutuel
Gratuits
Gratuits
3,30 € + 2,25 % (maxi 7,60 €)
0,41 € + 2,25 % (maxi 7,60 €)
Crédit Agricole
Gratuits
Gratuits
3,25 €
+ 2,40 %
/retrait
0,25 € + 2,40 % /transaction
LCL
Gratuits
Gratuits
2,35
+ 2,20 %
1,20
+2,20 %
BNP Paribas
Gratuits
Gratuits
2,90 % + 3 €
2,90 % + 0,90 €
Caisse d'Epargne
Gratuits
Gratuits
2,80 % + 3,30 €/opération
2,90 % pour les paiements par carte en devises
Les banques en ligne
Hello Bank
Gratuits
Gratuits
Gratuits (pour le réseau Global Network et Global Alliance) OU 2 %
hors réseau
2% du montant de l'opération
Boursorama Banque
Gratuits
Gratuits
Gratuits ou 1,94% selon la carte bancaire
Gratuits ou 1,94% selon la carte bancaire
Fortuneo
Gratuits
Gratuits
1,94% du montant de l’opération
1,94% du montant de l’opération
BforBank
Gratuits
Gratuits
1.95 % du montant de l'opération
1.95 % du montant de l'opération
Ing Direct
Gratuits
Gratuits
2% du montant de l'opération
2% du montant de l'opération
Monabanq
Gratuits
Gratuits
2% du montant de l'opération
2% du montant de l'opération

Comment optimiser ses frais bancaires à l’étranger sans changer d’établissement bancaire ?

Hors zone euro, vous pouvez réduire les commissions sur les opérations, et ce, sans changer d’établissement bancaire. Pour cela, il faut limiter au maximum les retraits et paiements.

Si vous souhaitez retirer de l’argent, il est conseillé de retirer une importante somme d’argent en une seule fois pour ne pas cumuler les frais. N’oubliez pas que certaines banques prélèvent une commission fixe ainsi qu’une commission proportionnelle au retrait. D’autres établissements limitent le nombre de retraits à l’étranger alors que des banques propriétaires du distributeur de billets peuvent prélever une commission.

Pour éviter les frais bancaires à l’étranger, il est aussi conseillé de partir avec des devises déjà en poche. En effet, il vous coûtera moins cher de commander des devises directement auprès de votre banque plutôt qu’à l’aéroport une fois sur place.

Avant de partir, pensez à vérifier que votre carte bancaire fonctionne bien à l’international. Même si cela est rare, certains établissements délivrent des cartes bleues ne fonctionnant pas à l’étranger. Votre carte pourra alors être refusée au moment de l’utiliser.

Si vous prévoyez un séjour hors zone euro, il est donc essentiel d’analyser avec attention la plaquette tarifaire de votre banque. Vous aurez ainsi un aperçu sur les commissions prélevées, sur les frais fixes variables ainsi que sur les frais engendrés par opération. Et votre établissement pourra peut-être vous proposer une offre adaptée à vos besoins en tant que voyageur.

les frais bancaires appliqués aux voyageurs

Pour optimiser les frais bancaires à l’étranger sans pour autant changer de banque, vous devez donc :

  • Privilégier les paiements plutôt que les retraits, car les commissions fixes sont moins élevées.
  • Réaliser peu de retraits (retirer une somme importante en une seule fois est conseillé).
  • Vérifier les commissions appliquées par les banques lors de retraits au distributeur et choisir l’établissement le moins cher.

Du côté des cartes prépayées

Les cartes prépayées représentent une alternative intéressante pour réduire ses frais bancaires à l’étranger. Alimentées avant son départ via un virement et n’ayant aucun lien avec un compte en banque, les cartes prépayées permettent de régler et de retirer à l’étranger sans payer trop de frais. En plus d’être pratique, ce moyen de paiement est sûr, car en cas de vol ou de perte, seul le solde préchargé ne peut être dépensé.

Les autres options proposées par les banques lorsqu’on part à l’étranger

Si vous avez prévu de partir en voyage à l’étranger, anticipez en adaptant vos services bancaires en fonction. En effet, certains établissements proposent des offres adaptées aux voyageurs leur permettant de voyager en toute tranquillité tout en réduisant leurs frais bancaires. Ceci est le cas de la Caisse d’Epargne qui propose une Option Internationale incluant des retraits, paiements et virements à moindres coûts. Selon vos besoins et pour multiplier les expériences à l’étranger, deux formules vous sont proposées dont une à 4 euros par mois seulement.

Du côté des banques en ligne, les enseignes présentent également des solutions pour voyager à moindres frais. Ainsi, Boursorama Banque vous propose son offre Ultim qui inclut des paiements et retraits gratuits à l’étranger, mais également :

  • Une carte bancaire Premium gratuite à condition de réaliser au moins une opération de paiement dans le mois (dans le cas contraire, cette carte est facturée 15 €/mois).
  • Des garanties exclusives.
  • Des opérations courantes sans frais.
  • La possibilité d’augmenter les plafonds de votre carte bancaire.

Hello Bank, banque en ligne de BNP Paribas, présente également des points forts pour voyager à l’étranger à moindres coûts :

  • Retraits à l’étranger sans frais grâce au partenariat avec Global Alliance (50 000 distributeurs automatiques sont implantés dans une cinquantaine de pays).
  • Ouverture de compte facile.
  • Prime de bienvenue offerte pour un premier compte bancaire ouvert.

Autre banque en ligne intéressante pour les voyageurs : Monabanq et son Compte Tout Compris option Premium. Ce package affiché à 6 €/mois inclut notamment 50 paiements par carte et 25 retraits en devises en dehors de l’Espace Economique Européen.

Et les néobanques ?

Les néobanques n’hésitent pas non plus à proposer des offres dédiées aux voyageurs. Pour se différencier des banques en ligne et pour rester compétitives, certaines banques mobiles appliquent seulement une commission sur les retraits en devises et d’autres ne facturent ni les retraits ni les paiements en devises.

Parmi les néobanques les plus célèbres, il y a N26 dont les avantages sont les suivants :

  • Inscription simple et rapide
  • Paiements en devises gratuits
  • Retraits facturés à 1,7%
  • Application ergonomique
  • Meilleurs taux de change à l’étranger
  • Assurances et assistances proposées

Pour un séjour à l’étranger, N26 représente un complément intéressant à votre banque principale. Il vous suffit de charger votre compte N26 avant de partir, puis d’en profiter simplement. Après votre séjour, votre compte N26 pourra rester inactif. Ceci n’engendrera pas de frais.

Chez Revolut, l’offre est gratuite et n’applique aucuns frais sur les opérations en devises en dessous de 6 000 €/mois. Les retraits gratuits sont limités à 200 €/mois ; au-dessus, 2% de commissions sont facturés.

les tarifs des banques à l'étranger

=> Si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire dans une néobanque, c’est très simple. Il vous suffit de télécharger l’application de la banque mobile choisie et de remplir le formulaire proposé. Il n’y a aucune condition de revenus et chez Revolut et N26, aucune condition de dépôt n’est demandée. Une fois l’inscription terminée, votre compte est prêt à être utilisé (votre carte bancaire sera rapidement envoyée à votre domicile).

Astuce pour les personnes voyageant beaucoup

Vous partez régulièrement ? Vous séjournez souvent dans un pays hors zone euro ? Il peut être intéressant et surtout économique de choisir une carte bancaire adaptée comme la VISA Infinite ou World Elite Mastercard, car certains établissements ne facturent aucuns frais aux personnes détentrices de ces cartes bleues.

Les frais bancaires représentent une part importante du budget voyage. Mais grâce à nos solutions, trouvez un établissement facturant peu de frais bancaires à l’étranger ou réduisez les commissions sans changer de banque !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *