Benoît Hamon face à la rédaction de Mediapart