Retrouvez l’intervention de Benoît Hamon à l’UDECAM sur les médias et leur indépendance

Benoît Hamon est intervenu jeudi 2 mars aux rencontres de l’Union des entreprises de conseil et achat média (UDECAM) pour présenter ses propositions concernant les médias et leur indépendance.

Il a tout d’abord proposé de réactualiser notre législation sur la concentration des médias. La dernière loi française sur l’anti-trust date en effet de 1968 et ne permet plus de satisfaire aux exigences de transparence de notre époque. Une nouvelle loi permettra donc de lutter contre les phénomènes de concentration et préviendra les conflits d’intérêts entre détenteurs de grands groupes industriels et de grands médias.

Benoît Hamon a ensuite rappelé son engagement pour le maintien d’un service public audiovisuel de qualité et indépendant, en proposant notamment la nomination des Président.e.s de France Télévisions, de Radio France et de France Médias Monde par leurs propres conseils d’administrations, et non plus par le CSA.

Le dernier axe des propositions de Benoît Hamon concerne l’aide à la création de médias indépendants. Un statut de « média à but non lucratif » sera créé, et permettra de développer un actionnariat citoyen limitant l’influence des actionnaires majoritaires. L’Etat soutiendra ces nouvelles structures à travers un système d’abondement : pour 1 euro donné par un citoyen à un média à but non lucratif, 2 euros seront ajoutés par l’Etat.