François BAYROU appelle de ses vœux une loi de moralisation de la vie publique ? Qu’il se penche sur les engagements de Benoît HAMON !

François BAYROU a proposé une alliance à Emmanuel MACRON en posant plusieurs conditions dont, notamment, la promesse d’une loi de moralisation de la vie publique.
Benoît HAMON a justement présenté jeudi dernier 10 propositions pour améliorer la transparence de la vie publique, tant dans le cadre de cette campagne présidentielle que pour l’avenir, qui forment un ensemble cohérent en vue d’une future loi.
Dans le cadre de la campagne, Benoît HAMON s’est engagé à rendre publique l’identité de toutes les personnes dont le don ou le total des dons est supérieur à 2500 euros. Emmanuel MACRON va-t-il prendre le même engagement, dans un souci de transparence ?
Le candidat s’est également engagé à publier le nom des « lobbyistes » rencontrés durant sa campagne. Emmanuel MACRON va-t-il prendre le même engagement, dans un souci de transparence ?
Benoît HAMON a par ailleurs annoncé que, élu président de la République, il prendrait une série de mesures pour moraliser la vie publique. Il interdira aux parlementaires de recruter un membre de leur famille en tant que collaborateur parlementaire. Il rendra incompatible le mandat de parlementaire avec toutes activités professionnelles de « conseil ». Il renforcera le  contrôle  sur  les  dépenses  des  parlementaires dans le cadre de leur Indemnité représentative de frais de mandat. Il rendra nécessaire un  extrait  de  casier  judiciaire  vierge  pour  le  dépôt d’une candidature aux élections.
Contact : presse@benoithamon2017.fr