Communiqué de Benoît Hamon suite à l’appel au rassemblement de Yannick Jadot

Après plusieurs jours d’échanges sur notre projet pour la France, je me félicite que Yannick JADOT propose aux militants d’Europe Ecologie – les Verts de se rassembler autour de notre projet présidentiel.

Etant profondément attaché aux processus démocratiques, je tiens à saluer le choix de Yannick JADOT de s’en remettre au vote de ceux qui l’ont désigné dans le cadre de la primaire d’EELV.

Cette annonce de Yannick JADOT est le fruit d’une vision commune d’un futur désirable, qui repose sur un constat partagé des enjeux qui sont au cœur des préoccupations de nos concitoyens : la transition écologique, le travail, les salaires, le revenu universel d’existence, l’instauration d’une VIe République et la construction d’une Europe pleinement démocratique et sociale.

Cette dynamique de rassemblement que nous engageons est aussi historique que l’est le péril, désormais réel, de l’accession de l’extrême droite au pouvoir en France. Or quel est le projet que prépare l’extrême droite en France ? Ce projet est celui d’un avenir sinistre, comme Donald TRUMP s’attache à le mettre en œuvre depuis son élection aux Etats-Unis.

Je suis extrêmement fier que nous puissions, ensemble, contribuer au rassemblement de la gauche pour nous donner toutes les chances de remporter l’élection présidentielle. Nous en appelons désormais à toutes les femmes et les hommes de gauche pour amplifier encore cette dynamique.

Je souhaite que ce rassemblement autour de ma candidature s’amplifie dès demain aux autres sensibilités de gauche. Aucun prétexte pour justifier la division n’est à la hauteur de l’enjeu historique qui est d’assurer la présence de la gauche unie au second tour, ni à la hauteur du désir des citoyens qui veulent, avec force, une alternative puissante à la prise du pouvoir par l’extrême-droite en France.