Deux experts reconnus rejoignent Benoît Hamon : Eric de Montgolfier en tant que conseiller « Justice » et Jean Jouzel en tant que conseiller « Climat »  

Eric de Montgolfier, ancien procureur de la République, ancien avocat général à la Cour de Cassation, rejoint aujourd’hui Benoît Hamon en tant que conseiller « Justice ». Reconnu pour sa rigueur dans l’exercice de ses fonctions, figure d’une justice incorruptible et impartiale, il apportera au candidat son expertise dans la construction de son projet présidentiel.

Alors que le projet de Marine Le Pen vise à affaiblir l’égalité devant la justice ainsi que la formation des magistrats, Benoît Hamon défend une justice à la hauteur de l’exigence républicaine. Comme nous le rappelle les affaires Adama Traoré et Théo, il s’agit d’une garantie de cohésion sociale. Eric de Montgolfier sera pour le candidat un conseil précieux pour continuer à moderniser la justice, dans le sillon tracé par Christiane Taubira.

Jean Jouzel, climatologue et glaciologue dont l’expertise sur le réchauffement climatique est mondialement reconnue, rejoint quant à lui Benoît Hamon en tant que conseiller « Climat ».

Il est depuis 2002 vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Il occupait donc  cette fonction en 2007 lorsque le GIEC s’est vu décerner le prix Nobel de la Paix aux côtés d’Al Gore « pour leurs efforts visant à renforcer et diffuser les connaissances sur les changements climatiques d’origine humaine, et pour jeter les bases pour les mesures qui sont nécessaires pour contrer de tels changements ». Son expertise sera précieuse pour alimenter et préciser le projet présidentiel de Benoît Hamon sur la base des constats scientifiques établis.