Benoît Hamon en visite en Pyrénées-Atlantiques

Lors de ce déplacement, Benoit Hamon a affirmé ses positions sur la transition écologique, les énergies renouvelables, le désarmement de l’ETA et l’avenir de la pêche française.

Mercredi 4 janvier, Benoit Hamon était en Pyrénéees-Atlantiques. A Bayonne, notre candidat a rencontré les représentants de l’association Bake Bidea, un collectif qui milite pour la paix au pays Basque et le désarmement de l’organisation séparatiste ETA.  Benoît Hamon s’est prononcé sur la question des armes encore détenues par l’organisation. L’ETA a décidé d’arrêter la lutte armée et de restituer son arsenal. Or, cet arsenal est en France et représente donc une menace. Il est de la responsabilité de la République d’organiser la restitution de ces armes », a-t-il déclaré.

A Saint-Jean-de-Luz, Benoit Hamon et son équipe ont échangé avec des militants du collectif citoyen Bizi !, lors d’un déjeuner. Au menu de la discussion : la transition écologique, au cœur du projet de notre candidat, la création d’un revenu universel d’existence et la lutte contre les paradis fiscaux.

L’après-midi, en visite au lycée maritime de Ciboure, Benoit Hamon a insisté sur le besoin de valoriser les formations professionnelles. Il s’est ensuite entretenu avec les acteurs locaux de la pêche. Ensemble, ils ont évoqué les conséquences du changement climatique sur leur activité, notamment l’apparition de poissons tropicaux dans les eaux françaises.

Puis, à Pau, Benoit Hamon a rencontré les acteurs locaux de la transition énergétique pour évoquer les énergies renouvelables et leur place fondamentale pour l’avenir de la planète : la méthanisation, le photovoltaïque, l’hydro-électricité… Une discussion constructive avec des agriculteurs, des chercheurs, des élus locaux et des salariés de la Société hydroélectrique du Midi, deuxième producteur d’hydroélectricité en France.

Le soir, à Bizanos, la salle était comble pour écouter Benoit Hamon. Notre candidat tenait une réunion publique sur le thème du revenu universel, du renouveau démocratique et de la justice sociale.