Étude INRA : Face aux lobbies, ma main ne tremblera pas

Une étude de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) parue dans la revue scientifique PLOS ONE pointe du doigt la collusion entre certains milieux scientifiques et les lobbys industriels sur la question des OGM. Selon l’étude pas moins de 40% des articles traitant des OGM et publiés dans des revues scientifiques sur les quinze dernières années seraient entachés de conflits d’intérêts. Alors que les lobbys industriels s’attachent à fabriquer du doute et menace la santé du plus grand nombre, il est urgent de s’attaquer à ces conflits d’intérêts. La science doit demeurer sans tâche et nous ne pouvons accepter qu’elle soit pour partie corrompue par les milieux industriels. A l’heure où François Fillon souhaite supprimer le principe de précaution, Benoit Hamon répond que la gauche ne cédera pas face aux lobbys. C’est pourquoi il s’engage à interdire les pesticides dangereux et les perturbateurs endocriniens, à une sortie du diesel d’ici à 2025 et à constitutionnaliser les biens communs afin de protéger au mieux notre environnement contre la furie des lobbys. Face à eux, sa gauche n’hésitera pas et sa main ne tremblera pas.

Lire l’article du Monde.fr paru à ce sujet