Meet-up “49.3 citoyen” : Les citoyens étaient avec nous pour reprendre le pouvoir

Nous étions nombreux à être réunis à Paris, au Point Ephémère, ce vendredi pour participer au Meet-up de Benoit Hamon et débattre autour de notre conception de la démocratie.

Dans un contexte de montée des populismes, il est urgent de remettre la participation citoyenne au centre du projet politique, alors que près de 60% des Français jugent qu’elle n’est pas satisfaisante. 

Le Meet-up a débuté par un « grand quizz de la démocratie » qui nous a permis d’échanger de façon ludique et conviviale. Ce quizz a notamment été l’occasion de rappeler que seuls 3% des députés étaient actuellement issus du monde ouvrier. Le constat est clair : nous ne nous sentons plus représentés par nos élus, c’est pourquoi il nous appartient d’insuffler une force collective.

Dans cette optique, Benoît Hamon a pris la parole pour réaffirmer la nécessité de reconnaitre le vote blanc et d’instaurer un « droit d’initiative citoyenne ». Celui-ci permettra à 1% des citoyens inscrits sur les listes électorales (450 000 électeurs) de soumettre l’examen d’un texte au Parlement. La mise en place de ce 49–3 citoyen donnera également l’opportunité d’organiser un referendum populaire.

Nous avons alors pu débattre autour de deux tables rondes. La première nous a amené à réfléchir sur comment faire entendre notre voix tout au long de la vie politique ? Des intervenants à l’image de Nicolas Patte membre de Parlement & Citoyens et Pauline Véron, adjointe à la maire de Paris, en charge de la démocratie locale, nous ont ainsi fait part de leur analyse et de leur expérience sur le sujet. La seconde table ronde a, quant-à-elle, porté sur le thème des lobbies citoyens. Elle a été animée par Tangui Morlier, co-fondateur de Regards Citoyens, Laurène Bounaud, responsable du plaidoyer Transparency International, et par la philosophe Sandra Laugier.

Nous informer sur les enjeux de la démocratie et proposer des idées pour améliorer la société de demain, tel est le sens de la participation citoyenne voulue par Benoit Hamon.

Vidéo du Meet-up