Là où bat le cœur de la France dans le Pas-de-Calais

Benoît Hamon a d’abord rendu visite à Jean-Pierre Corbisez, Président de l’agglomération d’Hénin-Carvin, qui lui apporte son soutien pour la primaire citoyenne. A cette occasion il a visité le site du 9–9bis, ancien carreau de mine transformé en lieu de rencontre, d’échanges et de culture. Accompagnés d’élus locaux, ils ont évoqué dans le cadre de la rénovation de notre démocratie par le 49–3 citoyen l’importance de mettre en œuvre des mécanismes d’interpellation de l’Etat et du gouvernement par les territoires, tout particulièrement les plus fragiles d’entre eux, souvent ceux qui doivent déployer encore plus d’énergie et d’inventivité pour affronter les transitions économiques et sociales de notre pays.

A Bruay-labuissière, il a déjeuné au bookafé, « bistro littéro-solidaire » avec des entrepreneurs sociaux innovants, les élus du territoire dont le député Serge Janquin, le maire de Labuissière, candidat aux élections législatives Bernard Cailliau et le Président de l’agglomération Alain Wacheux. Le cœur de la France bat aussi de ces milliers d’initiatives qui apportent de l’animation et de la fraternité à ses habitants… et représentent autant de portes ouvertes sur la république coopérative que Benoît Hamon veut faire naître.

A Beuvry, ville de 9 000 habitants, il a été accueilli par la Maire, Nadine Lefebvre. Au cours du débat « Vivre mieux, travailler mieux », il a présenté le cœur de son projet sur le revenu universel. A ses côtés, Sandrino Graceffa, auteur du livre « Refaire le monde du travail » et administrateur de la  plus importante coopérative européenne de travailleurs indépendants SMart et Bernard Cailliau, en tant que Président du Centre de gestion de la Fonction publique territoriale ont témoignés de leurs expériences dans le domaine de nouvelles coopérations au travail ou de la prévention du mal-être au travail.

Dans l’ESS, dans le service public… les entreprenants sont partout et sont solidaires. Beaucoup n’attendent qu’une chose : un Président de la République qui incarne ce mouvement et lui donne toute sa place dans un modèle social transformé.