Les innovations sociales et médicales au service de notre système de santé

Hérité du Conseil National de la Résistance, notre système de protection sociale repose sur un mécanisme de prévoyance collective et de mutualisation des risques sociaux, qui permet à chacun d’être protégé contre les accidents de la vie que constituent le chômage, la vieillesse et la maladie. Benoît Hamon était mercredi à la rencontre des acteurs qui innovent pour mieux prévenir et soigner les patients malades ou en souffrance.

Progressivement complétée par une logique universelle, la protection sociale couvre désormais tous les individus, quel que soit leur niveau de revenu ou leur situation professionnelle. La Couverture Maladie Universelle et l’Aide Médicale d’Etat sont ainsi venues garantir à tous, le droit d’accéder à une prise en charge de leurs soins.

Alors que plusieurs millions de français sont aujourd’hui touchés par le chômage et que le vieillissement de la population fait émerger de nouvelles problématiques, à l’image de la prise en charge des maladies dégénératives comme Alzheimer, il est plus que jamais indispensable de maintenir une protection sociale importante et de soutenir les innovations dans le domaine de la santé.

Soutenir l’innovation sociale et technologique dans le secteur de la santé est un enjeu fondamental. Benoît Hamon était mercredi au Clubhouse de Paris, association qui travaille sur l’insertion sociale et professionnelle des personnes souffrant de troubles mentaux. L’innovation sociale est ici au service des personnes atteintes de maladies psychiques, pour les informer et les accompagner pour leur permettre de garder espoir.
L’innovation passe aussi par la recherche : l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) de la Pitié-Salpêtrière fait le lien entre recherche fondamentale, plateformes cliniques et applications industrielles (vêtements connectés pour diagnostiquer l’épilepsie, jeux vidéos de rééducation pour des malades de Parkinson), afin de construire des solutions pour les patients atteints de maladies neurodégénératives.