1er Meet Up de campagne : 500 personnes ont débattu du revenu universel

Ce mardi, un grand Meet Up était organisé au Point Ephémère, lieu névralgique de la culture et de la jeunesse dans le 10ème arrondissement de Paris. A cette occasion, citoyens, activistes du revenu universel et militants politiques ont pu débattre et en apprendre plus sur le revenu universel, dans une ambiance faite de débats et de discussion formelles ou informelles, autour d’un verre.

La soirée a débuté par une prise de parole de Benoît Hamon qui a présenté sa vision du revenu universel, retransmise en direct sur Facebook. Puis les participants se sont répartis entre les trois stands animés par des acteurs du revenu universel. Le stand animé par les experts du Mouvement français pour un revenu de Base portait sur les modalités de financement. Au stand animé par les fondateurs de la revue Multitudes, on débattait des liens entre revenu universel et mouvement social. Enfin, sur la terrasse couverte du Point Ephémère, il était question de bien-être au travail. Le débat entre les participants, bientôt rejoint par Benoît Hamon qui déambulait entre les stands, était animé par Jacques Rimbert, pionnier des questions liées au burn out.

Au total, plus de 500 personnes étaient réunies au Point Ephémère et plus de 6000 ont suivi l’événement en ligne pour écouter Benoît Hamon. Ce dernier a développé sa vision du revenu universel. Il a réaffirmé la nécessité de penser le revenu universel comme une mesure globale, permettant de repenser à la fois la place du travail dans notre société, notre modèle de protection sociale et comme une manière de maîtriser les mutations économiques et écologiques auxquelles nous sommes confrontés.

A l’occasion, de nombreux militants ont partagé leur expérience sur les réseaux sociaux, via le hashtag #meetupRU.