Quelles solutions pour faire avancer l’égalité femmes-hommes ? Débat animé avec les lectrices du magazine Causette

Benoit Hamon débat avec les lectrices de Causette

Benoît Hamon était lundi l’invité du magazine Causette, pour débattre de son programme pour les femmes. Prostitution, femmes en politique et au travail, bilan ministériel, politique sociale, les sujets étaient nombreux, et le débat animé.

Sortir de la précarité les femmes victimes du système prostitueur

Le premier sujet abordé lors du débat est celui de la prostitution. Benoît Hamon rappelle l’importance de la responsabilisation des clients mais celle-ci doit s’accompagner d’une véritable politique publique d’aide aux prostitué-es afin d’être efficace. L’une des solutions à mettre en oeuvre est d’accorder aux femmes étrangères, victimes de ce système, des papiers et un logement.

Un bilan ministériel positif

Si de nombreux progrès restent à faire aux yeux de l’ancien ministre, des avancées ont eu lieu au cours du quinquennat. Lors de son passage au ministère de l’ESS l’adoption de la loi Consommation a par exemple permis de sortir les tests de grossesse des pharmacies, en les généralisant dans les supermarchés, afin que chaque femme puisse y accéder de façon anonyme et discrète, sans se sentir surveillée. Du côté de l’éducation, le plan égalité filles/garçons est une victoire. Il a en effet nettement amélioré le niveau de formation des enseignants sur la prévention des stéréotypes de genre.

L’égalité réelle en politique c’est possible ?

Les femmes sont encore victimes de sexisme en politique. Pour lutter contre cela, Benoît Hamon propose une pénalité pondérée quand les candidates sont placées dans des circonscriptions difficilement gagnables. Cette pénalité pourrait alors venir renforcer le budget d’un ministère de plein exercice du droit des femmes.

La politique sociale au cœur de la question de l’égalité des genres

Il faut en finir avec la double journée de travail des femmes et les discriminations sur le lieu de travail. La question du bien-être des femmes dans l’entreprise et dans leur vie familiale est primordiale. Les travailleuses n’ont non seulement toujours pas les mêmes opportunités de carrière que leurs homologues masculins mais elles sont toujours davantage en charge des tâches domestiques. Pour répondre à ce défi, Benoît Hamon a réaffirmé sa volonté de mettre en place un service public de la petite enfance ainsi qu’un droit à la déconnexion après les horaires de travail.

Retrouvez la captation en direct du débat sur Facebook Live