Matinale de France Inter du 17 août

Je suis revenu au cours de la matinale de France Inter du 17 août sur ma déclaration de candidature à l’élection présidentielle.

S’il y a beaucoup de candidats à la primaire de la gauche, c’est parce qu’il n’y a pas de candidat naturel, pas même François Hollande.

Il faut que la classe politique cesse de ne s’adresser aux classes populaires que pour instrumentaliser la question identitaire, en abandonnant totalement le social. Au point d’en arriver à la loi Travail, dont je proposerai l’abrogation.

Nos institutions sont en partie responsables de cette situation. Les hommes providentiels se succèdent et pourtant il y a plus de chômage, plus d’inégalités et on sacrifie le droit du travail et l’environnement pour un demi-point de croissance… qui ne vient pas. L’Assemblée Nationale doit être plus représentative grâce à la proportionnelle et être en mesure de mieux contrôler l’exécutif.